Les conseils de... Séverin, notre expert VTT

Publié le 26/05/2020 par
Claire & Séverin
NOS ASTUCES
Vtt au coeur de la nature à La Plagne
VTT à La Plagne
VTT électrique sur E spot à La Plagne

Pour vous parler VTT, on a préféré faire appel à quelqu’un qui s’y connaît. Séverin, c’est la personne qui a pensé chaque itinéraire de La Plagne, un véritable expert du domaine pour l’avoir imaginé et arpenté, c’est le collègue qui a toujours un vélo à l’arrière de sa voiture. Après de longues négociations, il a accepté de livrer quelques-uns de ses secrets. Ouvrez grand les yeux :

 

Quand on parle de VTT, à La Plagne, à quoi fait-on référence en pratique ?

La Plagne c’est une longue histoire d’amour avec le VTT. C’est ici que les premiers VTT ont été présentés en France au début des années 80…. Je n’étais pas encore né ! A l’époque le VTT était dédié à la descente. C’est d’ailleurs fou car quand on voit le matos de l’époque on se demande comment les gars faisaient. Pas de suspension, des freins à patins et surtout des habits flashy qui mériteraient aujourd’hui une amende de la part de la « police du style ». Bref, depuis la pratique à bien évoluée et en 2015, l’année où la nouvelle politique de développement plagnarde vélo a été décidée, nous avons choisi de nous tourner vers 3 des pratiques les plus en vogue : la descente, l’enduro et le E-VTT. Mais pour ces trois volets l’objectifs était surtout de s’adresser à tous les publics : de l’enfant de 5 ans qui fait ses premiers tours de roue aux pilotes aguerris à la recherche d’un nouveau spot à limer.

VTT avec vue à La Plagne


La station travaille avec acharnement pour être accessible à tous. Donc qu’on soit du genre Pauline Ferrand-Prévot ou plutôt Bourvil, on trouvera chaussure à notre pied ?

Comment Pauline est de passage à La Plagne ? Arrêtez tout il faut que j’aille la voir ! Oui, plus sérieusement c’est un peu ça. Nous avons commencé par développer un bike park ludique et facile d’accès. Le but n’était pas de concurrencer les stations déjà bien développées sur ce créneau avec un bike park plutôt élitiste. Non, là, l’idée était d’offrir une nouvelle activité à notre clientèle composée essentiellement de familles. Et le terrain s’y prête plutôt bien : tous les types de pentes, un sol avec beaucoup de terre et pas « cassant ». On a donc mis l’accent sur les pistes vertes et bleues pour privilégier la découverte et la progression. Le pari étant relevé et notre clientèle ayant progressé, il a fallu développer des pistes plus techniques et difficiles (des rouges et des noires) mais en gardant ce côté accessible sans jamais oublier la qualité et la sécurité. Je pense qu’aujourd’hui notre bike park est assez complet et que son aspect qualitatif nous permet d’attirer beaucoup de monde qui n’avait jusqu’à présent jamais entendu parler de La Plagne comme un spot majeur pour le VTT.

BIke Park à La Plagne avec Peugeot

 

Pour le E-bike c’est la même logique. Nous avons commencé par des itinéraires de balade et de découverte peu techniques et permettant de découvrir la montagne de manière plus facile. Cette pratique est en constante évolution, nous développons depuis deux ans des itinéraires plus sportifs pour permettre à nos clients de vivre une expérience inédite. Il faut faire profiter de ce mode de déplacement pour vivre et découvrir des choses qu’ils n’auraient pas pu faire autrement. C’est dans cette logique que s’inscrivent les E-spots.

E spots à La Plagne

 

En enduro on s’adresse plutôt à une clientèle à la recherche d’adrénaline. Le terrain naturel de La Plagne offre un potentiel infini pour cette pratique et c’est à mon sens un axe de développement fort pour les prochaines années. L’idée est d’aller chercher les gros dénivelés négatifs en se servant des remontées mécaniques et de la navette qui permet de relier la vallée à la station.

VTT enduro à La Plagne

 

Revenons à l’assistance électrique qui est très tendance. Quels sont ses atouts en terrain montagnard ?

Pour nous, à La Plagne, c’est plus une vraie opportunité qu’une tendance ! Premièrement, l’assistance permet de dompter plus facilement la montée et d’aller plus loin. C’est donc un mode de déplacement qui permet à nos clients de relier les différents sites de la station à travers le domaine comme ils peuvent le faire en ski l’hiver, sans se faire mal. L’assistance permet aussi de « lisser » les niveaux et une personne moins sportive pourra partager une sortie avec une personne plus sportive avec moins de difficultés ! On imagine alors l’atout que cela peut avoir pour une famille. D’autant plus que depuis trois ans nos loueurs proposent des VTT 24 pouces particulièrement adaptés aux enfants d’environ 1m30.

VTT électrique à La PLagne avec Peugeot

 

Et puis ce type de vélo est très ludique et en travaillant avec, nous avons remarqué que cet aspect joueur peut être exploité à la descente mais aussi à la montée. C’est de là qu’est venue l’idée des E-spots : créer des parcours de tous niveaux comme des minis bike park avec des sections de montées et de descentes, des modules, des sauts, des virages relevés... Aujourd’hui on en retrouve sur l’ensemble des sites de la station, ils ont tous leur originalité et sont reliés par le réseau d’itinéraires dédiés. Les gens adorent, les adultes, les enfants, tout le monde. J’ai emmené des pilotes pros dessus et ils se sont éclatés. C’est le seul endroit en France, et peut-être même au monde, où on retrouve ce type d’équipement ! J’avoue c’est ma petite fierté.

E-spots à La Plagne, vue sur Aime 2000

 

Un peu comme pour le ski, l’équipement joue un rôle. Outre l’aspect sécuritaire, est-ce que tu as des conseils à nous donner ?

Tu veux vraiment parler matos avec moi ? Ça risque d’être un peu long… Sans rire c’est quelque chose de primordial car ça garantit la sécurité, le confort et donc le plaisir sur une sortie.

Il faut d’abord le bon vélo, adapté à ce que l’on veut faire ! Pour le bike park et l’enduro, on choisira plutôt un vélo tout suspendu avec de gros débattements pour amortir les chocs et les sauts. Pour la balade et la découverte on privilégiera un vélo avec moins de débattement et un peu plus léger. Comme nous sommes en montagne avec du relief et des sols mixtes, parfois cassants, un vélo avec des suspensions avant et arrière me semble indispensable pour le confort ! Tous ces vélos sont aujourd’hui équipés de freins à disques, gages de sécurité.

Pour les vélos à assistance électrique, on retrouve les mêmes types de vélo que précédemment mais avec un moteur et une batterie ! A ce titre, là, j’ai un faible pour le nouveau Peugeot EM01 FS. C’est un pur plaisir à rouler, une vraie arme avec un potentiel de 140 km d’autonomie ! C’est énorme !

Bien se protéger : un casque, des gants et pour le bike park, des genouillères et un gilet de protection ou une dorsale. Pour les protections toute l’équipe du bike park est équipée des protections Racer. Elles sont hyper techniques et confortables à porter, on les recommande ! La marque a d’ailleurs développé toute une gamme enfants très adaptée.

Une bonne paire de lunettes, le modèle Northshore de Cébé par exemple ! Indispensable pour se protéger du soleil mais aussi des projections de boues ou de sables. Bien voir où on pose sa roue c’est la base.

Et tout le nécessaire pour aller en montagne : un vêtement chaud, de l’eau et à manger, un téléphone et une trousse de secours.

Et si on n’a pas tout ça, pas d’inquiétude nos loueurs ont tout le matériel à disposition et sauront guider chacun en fonction de ce qu’il souhaite !


Tu as sans doute un parcours préféré… acceptes-tu de le partager ?

Si je devais choisir un des itinéraires balisés c’est vraiment la Dré’Val. Plus c’est long, plus c’est bon et là, on a plus de 1000 m de négatif à s’enquiller ! Le terrain est varié et les bike-patrols shapent toujours cette ligne au laser. Gaz en grand on laisse filer jusqu’en bas ! BRROOOAAAAAPPPP !

On peut même la compléter avec l’itinéraire du tour du Saint Jacques pour ceux qui aiment pédaler. On rajoute plusieurs centaines de mètres de dénivelé !

Avec la navette, le retour à La Plagne est facile et la remorque est top pour ne pas abîmer sa monture !

VTT vace vue sur le Mont Blanc à La Plagne

 

 

Article précédent Article suivant

Envie de dévaler nos montagnes ?