Le glacier de La Plagne, le graal de votre séjour

Publié le 10/08/2020 par
Claire
NATURE
MUST DO
Glacier de Bellecôté à La Plagne en été

Là-haut, tout là-haut, toisant La Plagne de toute sa hauteur, le glacier de la Chiaupe ne se réserve pas qu’aux alpinistes. Bien au contraire. Vous aussi, vacancier frôlant le niveau de la mer 11 mois sur 12, vous pouvez fouler la neige et ramener une photo-souvenir de la petite tribu à plus de 3200 m d’altitude. On vous dit comment :

 

1. God bless les remontées mécaniques !

C’est la solution la plus accessible et la plus conseillée si vous n’êtes pas un randonneur chevronné. Pour ce faire, vous devrez vous rendre à Plagne Bellecôte ou Belle Plagne. Des navettes gratuites traversent les différents sites de La Plagne, profitez-en, laissez votre voiture au parking 😉

Donc : montez dans la télécabine « Roche de Mio » et installez-vous confortablement. Là commence l’ascension. Vous allez gagner 800 m de dénivelé en 15 minutes. Ces « quelques » mètres vont faire toute la différence côté paysage. Au départ du village, vous traverserez les alpages verdoyants, puis verrez la végétation se raréfier à mesure que vous évoluerez. Quand vous passerez la crête de Bourtes, vous aurez probablement des papillons dans le ventre et le souffle coupé, un état tout à fait classique à l’approche de Roche de Mio. Vous avez franchi la première étape !

Faîtes une escale sur ce plateau, vous y trouverez :

  • Une table d’orientation pour découvrir les sommets environnants,
  • Des tables de pique-nique parce que la montagne, ça creuse,
  • Un café-restaurant pour se poser face au mont Blanc.
Panoramique Mont Blanc vue Roche de Mio La Plagne


Pour atteindre le toit de La Plagne, prenez une 2ème télécabine (dans la même gare, de l’autre côté). Comptez 12 minutes d’ascension abrupte, rocheuse, a pic. A mi-chemin entre décor lunaire et le Mordor, il n’est plus question de fleurettes mais bien de rochers et de neige. D’une beauté sauvage, voire austère, le glacier de la Chiaupe culmine à 3200 m d’altitude. Ici, vous pourrez découvrir la sensation incroyable de marcher dans la neige en plein été.

Bon à savoir : la télécabine vous amène à 400 m du sommet à proprement parler. Chaussez-vous bien et franchissez les derniers mètres à pied !

Jetez un œil grâce à la webcam
 

Glacier de Bellecôte


Infos pratiques : comptez 20€/adulte et 16€/enfant (jusque 12 ans) pour emprunter les télécabines. Gratuit pour les moins de 5 ans. Equipez-vous aussi de chaussures de marche, d'une bonne paire de lunettes de soleil et de crème solaire. Et même s’il fait chaud en station, vous aurez besoin d’une « petite laine » une fois sur le glacier. Petit plus : nos amis les chiens peuvent nous accompagner !

Toutes les infos sur les remontées mécaniques

 

2. Pour les mollets en béton armé

Il est possible de faire une partie de la montée à pied. Bon alors, il faut quand même tâter la chaussure de randonnée. Vous pourrez partir de Belle Plagne, passer à droite des chalets d’alpage et prendre le sentier toujours sur la droite. Vous poursuivrez jusqu’au tunnel des Inversens et, une fois de l’autre côté, un chemin continue jusqu’au point culminant de la rando, Roche de Mio. Soufflez, vous êtes au bout !

A partir d’ici, vous devrez prendre la télécabine pour accéder au glacier. Pensez à vous acquitter du forfait en point de vente dans les villages, sans quoi vous ne pourrez pas aller jusqu’en-haut.

Randonnée et trail au Glacier


Cet itinéraire est une boucle, donc en descendant du glacier avec la télécabine, vous pourrez reprendre votre randonnée jusqu’à Belle Plagne. On compte environ 4h30 de marche pour faire la boucle.

Coup d’œil sur la rando
 

Le saviez-vous ? Le glacier est accessible aux bons skieurs dès l’ouverture du domaine skiable. Dans ses habits d’hiver, il propose des pistes Natur’, c’est-à-dire non damées, mais balisées et sécurisées.

Le glacier de Bellecôte en hiver

 

Article précédent Article suivant