Vague de fraîcheur : tous sur l’Isère !

Publié le 27/07/2020 par
Claire & Lucie
MUST DO
NATURE
Voie verte au bord de l'Isère à La Plagne
Hydrospeed gorges de villette à La Plagne
Rafting La Plagne gorges de villette

L’été donne des envies aquatiques irrépressibles. Sous le beau soleil de Savoie, les journées sont chaudes et vous avez besoin de vous rafraîchir. Ça tombe bien, à La Plagne coule l’Isère. Vous savez nager et avez plus de 8 ans ? Vous n’avez plus qu’à enfiler la combi.

Hydrospeed à La Plagne


En mode découverte

Vous avez peut-être descendu l’Ardèche, vous vous rendez bien compte que l’Isère n’a pas tout à fait le même débit… Bien vu ! Ici on ne loue pas de kayak, on accompagne. Quelle que soit l’embarcation choisie, vous n’irez pas seul. Ce n’est pas non plus le Zambèze (il n’y a pas de crocodile à La Plagne), mais vous passerez certainement un meilleur moment avec un guide. Reste à savoir quelle sera votre monture :

  • Grâce au rafting, vous découvrirez l’effet ‘kiss cool’ de la rivière. Un premier ‘kiss’ avec les rapides d’Aime, ces mêmes rapides adorés par les kayakistes internationaux. Avec cette embarcation gonflable d’envergure, vous passerez vagues et rapides en vous amusant. L’effet ‘cool’ vous attend dans les gorges de Centron. Falaises abruptes, eau limpide, nature sauvage : c’est splendide.
  • Le canoë. Vous n’êtes plus que 2 dans le bateau. Il est plus petit donc plus léger, et ainsi plus maniable, mais aussi un peu moins stable. Suivi de près par le guide, vous apprenez à lire la rivière pour mieux naviguer. Il est fortement recommandé d’être sur la même longueur d’onde que votre coéquipier(ère) d’abordage.
  • L’hydrospeed. Cette embarcation s’adresse aux sportifs. Premier changement : vous êtes immergé dans l’eau (froide), palmes aux pieds, torse appuyé sur le flotteur. Second changement : vous êtes seul à bord, bien qu’un moniteur vous encadre. Les sensations sont décuplées en hydro, les vagues paraissent plus hautes vues d’en bas et le courant plus puissant. Il vous faudra vous dépenser pour maîtriser cette rivière mythique comme un poisson (ou une sirène).

Par ici la liste des centres nautiques

 

Rafting à La Plagne


En mode sportif

Pour une découverte approfondie de la rivière, le club de kayak de La Plagne eaux vives est tout désigné. Il entraîne et coache les adhérents mais accueille également les vacanciers pour offrir une approche sportive et une progression sur une semaine de séjour en kayak.
Vous commencez en eau calme, sur un lac, puis plongez dans l’eau vive. Vous prenez le temps d’appréhender les rapides, de débriefer l’évolution de la navigation et surtout, vous partagez un bon moment avec des amoureux de la rivière.

Plus d’infos ici

 

La Plagne eaux vives - kayak


Retour d’expériences

Lucie a testé l’hydrospeed, elle raconte sa descente :

Après avoir testé à plusieurs reprises le rafting, le kayak me voilà parti pour découvrir l'hydrospeed. En toute honnêteté, j'appréhendais un peu pour différentes raisons :

  • Se retrouver seule dans la rivière et être maître de son embarcation,
  • Taper des rochers,
  • Avoir froid.

Après avoir enfilé ma combinaison rembourrée, mon casque, gilet et mit mes chaussettes nous sommes partis faire le briefing avec notre guide dans une partie calme de la rivière. Mes premières craintes ont disparu rapidement : on ne ressent pas la fraîcheur et le flotteur est facile à manipuler.

On se jette à l'eau et c'est partiiiii ! Je glisse sur l'eau, je prends les vagues et c'est très drôle. La première partie de la rivière est plutôt calme et permet de se mettre à l’aise. On apprend à se déplacer dans la rivière avec les palmes et le flotteur. Il n’y a pas de grandes difficultés sur le parcours, il suffit de se laisser flotter, le courant fait le reste.

Les choses sérieuses attaquent avec les rapides de Centron et les sensations fortes sont au rendez-vous : on ressent vraiment la puissance de l'eau. Je surfe sur les vagues, je navigue sur la rivière comme un poisson dans l'eau, j’évite les rochers, je saute par-dessus les rouleaux : c'est le kiffe total, l’adrénaline est bien présente.

À la différence du rafting on ne se retrouve plus « sur » mais « dans » la rivière, on sent le courant, les vagues, on apprend à lire la trajectoire et à se déplacer facilement et on découvre la rivière sous un nouvel angle.

C’est une activité vraiment cool, j’ai passé ma descente à rigoler et je pense que cette partie de la rivière est top pour une première expérience en hydrospeed.

 

Article précédent Article suivant

Découvrir l'eau vive à La Plagne