Eglise Saint-Nicolas : En accès libre

Eglise St Nicolas à Macôt La Plagne
1139 avenue de Tarentaise Aime
73210 Aime-la-Plagne
Voir la carte
Il se voit de loin ce clocher, surmonté d'un toit à l'impériale coiffé de deux bulbes ! Décapité en 1794, il fut réédifié vingt ans plus tard, selon la même architecture. Lignes courbes... avant goût des décors baroques s'offrant à vous à l'intérieur !
L'orage révolutionnaire n'a pas épargné non plus le mobilier de cette église. En 1806, le sculpteur Piémontais Delponte édifie un nouveau retable majeur avec des éléments de l'ancien. Tranchant la relative monotonie de sa couleur vert pâle, colonnes torses dorées, statues et tableau rythment et animent sa façade : au bas de la toile représentant l'Assomption de la Vierge, saint Nicolas et saint Joseph sont acteurs de la mise en scène baroque. Dans les volets latéraux les statues de saint Jacques et saint François-de-Sales restent un peu plus hiératiques... Au-dessus de la corniche saillante sont disposés des "pots à feu", reliquaires factices, et de part et d'autre de l'attique (la partie supérieure du retable), les statues de saint Bernard-des-Alpes et de saint Antoine. Entre eux, un baldaquin abrite une toile figurant les saintes Agnès et Agathe.
Au bout de la nef de droite, le retable du Rosaire présente, autour de sa niche centrale abritant la représentation de Marie, les quinze médaillons des Mystères de la Vierge, ici sculptés en bas-relief.
Celui de Saint-Aubin, dans la nef opposée, était tout particulièrement mis à l'honneur lors de la fête de son saint éponyme, le 1er mars de chaque année, jour où avait lieu une grande foire dans le village !
Au-delà des retables, un mobilier intéressant est à découvrir : notamment les deux bas-reliefs du chœur et, sur les piliers à l'entrée de ce dernier, une Pietà du XVIIIe siècle et une Vierge à l'Enfant de facture plus ancienne.

Eglise Saint-Nicolas : En accès libre

1139 avenue de Tarentaise Aime
73210 Aime-la-Plagne